Découvrir l'approche Faber et Mazlish

Qui étaient Haim Ginott, Adele Faber et Elaine Mazlish ?

 

Haim Ginott, né à Tel Aviv en 1922 (mort en 1973 à New York) : professeur et psychologue clinicien, a orienté sa carrière autour de l’enfant, en menant de nombreux travaux afin d’élaborer une attitude éducative basée sur le respect mutuel, la compassion et la fixation des limites. Il a initié des outils pratiques pour favoriser la communication entre les parents et les enfants.

Adele Faber et Elaine Mazlish, deux américaines aujourd’hui octogénaires, ont participé à des groupes de parole de parents animés par le Dr Haim Ginott. Elles racontent cette expérience dans leur premier livre Parents épanouis, enfants épanouis. Enchantées en tant que mères de famille, par les résultats obtenus grâce à l’approche préconisée par le Docteur Ginott, elles ont eu l’idée de présenter ces outils à d’autres parents sous forme d’ateliers. Le 1er guide d’animation Parler pour que les enfants écoutent a été publié dans les années 80, le but étant de mettre les habiletés préconisées à la portée de tous. Adele Faber et Elaine Mazlish présentent leur approche dans les ouvrages suivants : Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent, Frères et sœurs sans rivalité, Parler aux ados pour qu’ils écoutent, écouter pour qu’ils parlent, Parler pour que les enfants apprennent, à la maison et à l’école.

Les ouvrages, ainsi que le matériel d’animation, ont tous été traduits en français par la Québecoise Roseline Roy et sont aujourd’hui édités par Aux Éditions du Phare.

En quoi consiste l’approche Faber et Mazlish ?

 

L’approche Faber et Mazlish n’apporte pas de réponse éducative. Chaque parent vient avec ses idées sur l’éducation qu’il veut donner à ses enfants, ses valeurs et les messages qu’il veut leur transmettre. Ces ateliers portent sur la communication et non sur l’éducation.

En modifiant la manière de communiquer avec l’enfant et le regard que nous posons sur lui, l’objectif est d’améliorer les relations familiales.

L’approche proposée est basée sur l’accueil des sentiments et des émotions de l’enfant ; l’importance de la manière de leur parler, sans attaquer mais en décrivant, sans jeu de pouvoir mais posant des limites ; la reconnaissance des besoins de l’enfant mais aussi de nos propres besoins d’adultes. Il s’agit de permettre à son enfant de grandir, de devenir pleinement lui-même, autonome, responsable, et respectueux envers les autres.